Si vous êtes aventureux et à la recherche de nouvelles saveurs ou si vous envisagez de partir dans une des îles du trapèze alors cet article est parfait pour vous. Car un voyage dans le trapèze des Mascareignes est incomplet sans avoir expérimenté la gastronomie locale.

Découvrons ensemble à travers ce prochain article la gastronomie des îles du trapèze des Mascareignes.

plat-créole

L'histoire et les influences culturelles des îles du trapèze ont contribué grandement à la gastronomie locale. Au fil des siècles, les îles du trapèze des Mascareignes ont accueilli d'innombrables immigrés venus de différents horizons de la planète. Ils ont amené avec eux leurs cultures et aussi leurs héritages gastronomiques. Le résultat de ce mélange, c'est une cuisine colorée, légèrement épicée, mais surtout joliment parfumée.

La cuisine créole Seychelloise

La cuisine créole des Seychelles puise son inspiration dans son amalgame des différentes origines présentes sur l'île. Herbes et épices (poivre, gingembre, anis, cannelle, safran, girofle, muscade et piment bien sûr) subliment subtilement les préparations de poissons, viandes et légumes. De nombreuses recettes utilisent le masala qui est un mélange d'épices indiennes.

Poisson grille

Le poisson est le principal ingrédient utilisé dans la plupart des plats. Il ne faut pas manquer de goûter le poisson sous ses différentes formes sur les îles de l’archipel. Il faut dire que les Seychelles abritent une multitude d'espèces de poissons, chacune offrant une saveur et une texture différentes.

Vous ne serez pas totalement dépaysé par les habitudes de table, car elles sont assez similaires à celles du monde. Les plats sont souvent accompagnés de chutneys, composés de fruits ou légumes (mangue, papaye verte, bilimbi, carotte…) râpés et marinés avec du piment, du safran, de l'oignon et du poivre dans un jus de citron vert.

Chutney de mangue

Mais l'authentique touche seychelloise, c'est le curry au lait de coco : du lait de coco est ajouté après la cuisson et vous obtenez une sauce onctueuse et parfumée qui se marie à merveille avec le poulet, les fruits de mer et les légumes.

Kari-koko

La cuisine Comorienne

La gastronomie est une partie importante de la richesse culturelle des Comores et la cuisine y est aussi diversifiée que le peuple elle-même. Le délicieux mélange de saveur de diverses traditions et cultures telles que le français, l'Arabe, l'Afrique, l'Inde et malgache. Le côté arabe de leurs aliments se distingue par leurs sauces et leurs plats épicés. Des épices cultivées localement telles que la muscade, les clous de girofle, la coriandre, la cannelle, la cardamome et la vanille sont utilisées pour assaisonner les aliments locaux.

étale épice

Les ingrédients de base de leur cuisine sont le riz et le manioc, les fruits de mer, les plantains frais et séchés et les noix de coco. Les fruits frais tels que la papaye, les bananes, les ananas, les avocats, les oranges, les tomates sont en abondance sur les îles.

Parmi les spécialités des Comores, citons :

  • Le Pilaou : un plat très épicé à base de riz et de viande

    Pilaou comorien
  • Mkatra foutra : pain sans levain frit préparé avec de lait de coco

    mkatra foutra plat comorien
  • Ladu : ce sont des boulettes de riz moulues qui sont épicées et sucrées

  • Ntrovi ya nazi : c'est du poisson cuit à la vapeur ou frit accompagné d'un ragoût de noix de coco et de bananes cuites

  • Roti ya houma pampa: c'est une salade de légumes légèrement marinés

  • M’tsolola : plantains verts et poisson cuit au lait de coco

  • Les ambrevades au curry : c'est un curry de pois d'Angole assaisonné à la cardamome.

Gastronomie mauricienne

La gastronomie mauricienne est un mixe entre les différentes origines des habitants de cette petite île tropicale : créole, indienne, chinoise et européenne.

Le riz est un aliment de base de la plupart des repas. La viande et le poisson sont généralement servis sous forme de « rougaille », c'est-à-dire cuits avec des tomates, des oignons, de l'ail, du gingembre, des herbes aromatiques et des piments.

Deux des plats que tout le monde doit essayer pendant ses vacances à Maurice sont le biryani, à base de riz, d'épices, de yaourts, de viande ou de poisson accompagné d'une salade de concombre rafraîchissante.

biryani plat mauritiens

Et le vindaloo, qui est un repas à base de poisson mariné dans un mélange de vinaigre, graines de moutarde, curcuma, oignons, ail, gingembre et piments, le tout cuit dans l'huile.

vindaloo plat mauritiens

Gastronomie malgache

La nourriture de Madagascar reflète la diversité culturelle du pays. La cuisine à Madagascar est influencée par l'Arabie, la Chine, la France et l'Inde. Les ingrédients les plus courants qui donnent de la saveur aux plats sont les oignons, l'ail, le gingembre, le curry doux, le sel et les tomates.

Dans la cuisine traditionnelle malgache, le riz forme le centre de l'assiette. Viande, légumes cuits ou marinés et autres accompagnements sont ensuite servis avec et autour.

Quelques-unes des plats emblématiques sur l'île sont :

  • Le ravitoto, il s'agit essentiellement de feuilles de manioc écrasées (maniocs). Ce plat de verdure aux épinards vert foncé peut être servi directement végétarien, car il est retourné avec du lait de coco et quelques épices, mais il est traditionnellement cuit avec de la viande, comme dans le ravitoto au porc, qui offre un très contraste savoureux et équilibré entre les feuilles de manioc légèrement amères et la richesse de la viande.

    Ravitoto plat malgache
  • Romazava : bœuf et légumes verts sautés à l'oignon, gingembre et tomate

    Plat malgache le romazava
  • Akoho sy voanio : un plat de poulet avec de la noix de coco et du riz

  • Foza sy hena-kisoa : du porc accompagné de crabe et de riz sauté

  • Kitoza : de longs morceaux de viande fumée puis frite

  • Trondro gasy :un plat préparé avec du poisson blanc, des tomates et des courgettes

Gastronomie réunionnaise

La cuisine réunionnaise s'est nourrie de traditions culinaires apportées par les immigrants venus du monde entier : malgaches, asiatiques, indiens ou africains. Épicé et savoureux, créole ou mixte : de nombreuses spécialités du monde entier se sont mélangés pour proposer à la Réunion des recettes uniques.

Un voyage sur l'Île de la Réunion, sans goûter le fameux rougail saucisse est un voyage ratée. C'est des saucisses coupées en fines tranches, auxquelles on ajoutera au grès de la préparation un ail écrasé puis des oignons à mijoter, avec quelques portions de tomates rouges.

Rougail saucisse

Mais il y a aussi l'incontournable curry de poisson servi avec haricots rouges, riz et lentilles de Cilaos. Dégustez également le ragoût de zourite, un plat traditionnel réunionnais cuisiné à base de poulpe, riz, tomates, curcuma et cuit à la vapeur au vin.

Gastronomie mahoraise

La cuisine locale de Mayotte est le résultat d'un parfait mélange entre plusieurs influences : Africaine, Indienne, mais aussi Française. Chaque repas de viande ou de riz est considéré comme complet uniquement s'il contient des épices comme la coriandre, la cardamome, la cannelle, la muscade ou les clous de girofle. Mayotte peut se transformer en paradis gourmand si vous ajoutez des légumes à toutes les épices. La cuisine de Mayotte a également été influencée par la colonisation portugaise.

La cuisine de la gastronomie mahoraise est basée sur trois ingrédients principaux : le riz, la banane et le manioc.

La cuisine de Mayotte contient des épices comme la muscade, la coriandre, la cardamome, la cannelle et les clous de girofle. À Mayotte, les plats de base sont ceux à base de viande et de riz, mais beaucoup de fruits de mer sont également cuisinés sur cette île. Les plats exotiques se composent de poisson fraîchement pêché, de crabe et de calamars, qui peuvent être préparés ensemble ou séparément.

L'une des spécialités culinaires les plus connues est le Mama Brochetti qui est une brochette cuisinée par des femmes mahoraises.

Mama brochetti mayotte

En outre, le poulet est souvent utilisé pour préparer le Mabawa, un plat qui à base d'aile de poulet.

Alors qu’attendez vous de plus pour venir déguster les plats emblématique des îles fabuleuse du trapèze des Mascareignes.

Vous pourriez aussi aimer